L’actualité décryptée


Coupe de France 2021

Mardi 15 juin 2021

Pour la 104ème édition de la Coupe de France, nous pouvons dire que nous avons eu des surprises !

En effet, pour les fans de football ! Comme son nom l’indique, elle se déroule en France et confronte directement des équipes françaises. Au total, cette coupe se compose de 14 tours dont le premier s’est déroulé les 29 et 30 août 2020 et la finale, bien que repoussée suite à la crise sanitaire, s’est passée le 19 mai 2021 au prestigieux stade de France construit en Ile-de-France, constituant très probablement le plus grand rêve de nombreux petits et grands français.

L’histoire nous a révélé que parfois ce rêve se réalise, en effet parmi eux nous pouvons compter Michel Platini ou encore plus actuel avec Antoine Griezman. Cette coupe fut gagnée, sans réelle surprise pour les amateurs de football, par l’équipe star de France : le Paris St Germain s’entraînant à Paris. Son succès vient surtout de ses sportifs expérimentés avec notamment Icardi.

Théo


L’ascension chinoise dans l’espace

Mardi 1er juin 2021

Au même titre que Thomas Pesquet pour la France, la sonde Zhurong a atteint une étape importante dans l’exploration chinoise : l’atterrissage sur Mars.

Au fil de l’expédition Tianwen-1 qui a commencé sur les dunes sud de la planète rouge, cet immense pays a pour but d’explorer, analyser la zone, le climat, le champ magnétique et le sous-sol de Mars pendant 90 jours. Cette étape était, d’après les scientifiques chinois, la plus difficile de leur mission et disent que le pire est derrière eux. En effet, afin que les conditions de sécurité soient optimales pour le produit des plus grandes avancées technologiques du continent asiatique depuis plusieurs décennies, il a fallut attendre 3 mois soit depuis le 10 février, juste après le succès des Émirats arabes unis avec leur mission Mars Hope. On peut affirmer que ce grand pays devient une véritable puissance spatiale à part entière derrière les pionniers de ce monde : les États-Unis, la Russie, l’Europe et le Japon. En effet, ce n’était pas leur premier pas dans le domaine car en 2019, leurs ingénieurs avaient réussi à envoyer une sonde sur la face cachée de la Lune. Leurs robots sont de plus en plus équipés en conséquence comme une technologie de spectroscopie pour analyser les minéraux à la surface du sol martien, des imageurs panoramiques et multispectraux, une station climatique, un magnétomètre et un radar à pénétration de sol.

Le travail de leurs explorations et le fruit de leurs recherches vont également permettre à la NASA de compléter leurs données. Parmi celles-ci, nous pouvons noter la préparation de futures missions spatiales habitées ou encore les conditions climatiques et météorologiques de Mars.

Théo


L’Eurovision

Mardi 25 mai 2021

La dernière Eurovision en date s’est déroulée entre le 18 et le 22 mai de cette année à Rotterdam qui aurait du accueillir l’Eurovision 2020, bien qu’à cause des conditions sanitaires l’organisation avait été modifiée. Il s’agit de la 5ème fois que l’Eurovision se déroule aux Pays Bas. Ce concours marque la 65ème édition de la chanson.

Bien que la France ait fini deuxième, les 499 points marqués par Barbara Pravi et sa chanson « Voilà » ont surpassés le score atteint en 1991, ce qui marque le plus haut total de points depuis 30 ans. L’heureuse élue à l’issue du concours de cette année fut l’Italie avec la chanson Zitti e buoni interprétée par Maneskin et son total de 524 points. Les quarts de finale se sont déroulés le 18 mai 2021, les demie-finales ont eu lieu ce jeudi 20 mai et la finale elle s’est passée ce samedi 22 mai.

Nous pouvons suite à la finale établir un classement des pays les plus performants avec la Suisse placée derrière la France occupant la 3ème place, précédant elle même l’Islande ou encore l’Ukraine.

Théo


Thomas Pesquet

Mardi 11 mai 2021

Notre astronaute nationale, l’image de notre pays au cours de certaines missions spatiales internationales, Thomas Pesquet est un véritable expert sur les conditions physiques en atmosphère.

Il est né le 27 février 1978 à Rouen et il a suivi une formation d’ingénieur aéronautique à l’Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace se trouvant dans la ville de Toulouse. Il a commencé sa carrière en 2005 en tant que pilote de ligne après avoir occupé différents postes dans l’industrie aérospatiale et au centre national d’études spatiales. En mai 2009, il fait partie des astronautes de par le monde pour former le 3ème groupe européen sélectionné par l’agence spatiale européenne. Il est, par la suite, symboliquement le dixième français à aller dans l’espace le 17 novembre 2016 pour la mission Soyouz MS-3 et a décollé depuis la base spatiale de Baïkonour au Kazakhstan. Cette expédition avait pour destination finale l’ISS où notre icône nationale a fait preuve d’un courage et d’une adaptabilité exceptionnelle. En effet, il fait partie des 25% d’hommes à aller dans l’espace qui ne souffrent pas du mal de l’air à l’intérieur de la navette spatiale. L’équipage de cette expédition est de retour sur Terre le 2 juin 2017 après environ 6 mois et demi ailleurs que sur la surface de la Terre.

Il est sélectionné à nouveau pour une seconde mission aux bords de la capsule Crew Dragon conçue par SpaceX ce qui fait de lui le premier européen assigné à bord de ce type de navette qui sera rebaptisée plus tard Alpha par l’agence spatiale européenne. Cette mission a commencé le 23 avril de cette année 2021 avec le décollage de la capsule spatiale en direction de l’ISS. A la fin de ce séjour de 6 mois de vie, de réparations de la station et d’expérience, il sera officiellement le premier français commandant de l’ISS. Il est également l’homme ayant publié le plus de photos de l’espace à ce jour avec à son actif plus de 100 000 photos publiés pour sa première mission.

Nous attendons tous avec impatience les résultats de ses recherches approfondies. Nous sommes certains que son deuxième retour sera comme son premier avec de nombreuses acclamations et beaucoup de joie.

Théo


La sonde Perseverance

Mardi 4 mai 2021

La sonde Perseverance a atterri sur Mars au niveau de cratère Jezero dans le cadre du programme Mars 2020, le jeudi 18 février. Elon Musk, le président de Space X, précise que son but est de coloniser la planète rouge d’ici 2060. Il explique que les chercheurs de son entreprise font de plus en plus d’innovations technologiques et font de leur mieux pour mener le projet à terme. C’est donc en eux que nous pouvons placer nos espoirs sur le projet. Le plus grand financeur de celui-ci est d’ailleurs le milliardaire Elon Musk lui même? En effet, le coût est astronomique soit 1,032 milliards de $.

La sonde Perseverance est le fruit du dur labeur des américains, mais aussi des européens dont des français. En effet, certaines parties du robot ont été conçues par des pays précis. Par exemple, la caméra est française. Cette sonde est capable de creuser jusqu’à plus d’un mètre dans le sol afin de prélever des roches martiennes à l’aide de sa puissante foreuse. L’atterrissage a été décrit comme  « Les 7 minutes de la terreur » correspondant au temps que met le rover pour traverser l’atmosphère martienne. Ce doit être effectué avec une précision au dixième de degré près et sans changement de trajectoire provoqué par des vents astraux. Ce moment était, de plus, angoissant du fait que le temps pour que les images nous parviennent est de 10 minutes, ce qui ne permettait aucune possibilité de manœuvres manuelles. Le largage ressemble au principe des poupées russe. En effet, la sonde a été larguée en parachute par une autre plus grande et contenait un drone de reconnaissance spatiale.

Toutes informations visuelles nous permettront de déterminer s’il y eut un jour de la vie sur Mars du fait de la présence d’eau liquide dans les sous-sols de la planète rouge. Des roches martienne nous parviendront en 2030, le temps nécessaire à une sonde spatiale de faire l’aller retour Terre – Mars et seront projetées dans des petits conteneurs par Perseverance.

Par ailleurs, la diffusion en direct de la Nasa a contenu l’interview de Thomas Pesquet par Mr Macron au sujet de sa mission actuelle sur l’ISS de fin avril jusque fin octobre 2021.

Théo


Les animaux du parc Yellowstone

Mardi 9 février 2021

Le parc national Yellowstone est situé aux États-Unis, qui est adossé à des montagnes rocheuses. Là-bas le climat est montagnard, donc il fait très froid. Les températures en hiver varient entre -20°C et -5°C, la nuit il peut faire beaucoup plus froid. Dans ce parc, il y a beaucoup d’espèces protégées comme le bison, le wapiti, l’orignal. Pour ce dernier, seuls restent moins de 100 animaux. Les autres espèces protégées sont le cerf-mulet, le loup, le grizzli, l’ours noir, le fennec, la loutre ou encore la pygargue à tête blanche. Ces animaux ont énormément de difficulté à se nourrir en hiver à part le loup qui est avantagé car les wapitis sont plus lents avec l’épaisseur de la neige. Les loutres se nourrissent de poissons donc elles cherchent des trous dans les lacs gelés pour pêcher. Elles peuvent rester 8 minutes dans l’eau et leurs poils retiennent l’oxygène, cela fait qu’elles n’ont pas froid dans l’eau. Les pygargues à tête blanche ne peuvent plus pêcher du poisson, ils essayent de voler les poissons des loutres avec leurs griffes et leur bec puissant.

Dans le Yellowstone, les animaux sont nombreux et les décors merveilleux, c’est un endroit formidable et paisible malgré les hivers dangereux. Comme les animaux ont peur des humains, il faut avoir de la chance pour pouvoir s’approcher de l’un d’eux.

Enzo

La cathédrale Notre Dame a eu besoin d’aide !

Lundi 30 septembre 2019

Comme vous le savez probablement, la cathédrale Notre-Dame de Paris, qui date du XIIe siècle, a brûlé ce 15 avril 2019 entraînant avec elle le clocher.

Plusieurs centaines de tonnes de plomb ont été dispersées dans l’air et en partie retrouvées sous forme de micro-particules au sol, sur les murs et dans le corps des gens. Cela est extrêmement dangereux pour la santé à fortes doses : troubles digestifs, perturbation du fonctionnement des reins, lésions du système nerveux ou anomalie au niveau de la reproduction. Tout le monde a naturellement du plomb dans son corps mais à très faible dose, ce n’est pas dangereux. D’ailleurs, il en faut pour vivre.

Une campagne de dons a été lancée pour reconstruire ce qui a été détruit. Elle a recueilli 32 000 dons du monde entier, 4,6 millions d’euros et 420 millions d’euros de promesse de dons. Attention ce chiffre n’est pas officiel, les gens peuvent promettre sans donner : nous ne pouvons donc pas avoir de chiffres sûrs. Il faudra 10 à 20 ans de reconstruction.

Théo